OVNI double - 27/07/2014 00:19:32 LT

2 boules lumineuses se déplaçant lentement.

image

Peut-être lanternes thaï ?

Mais vraiment uniformément lumineuses, et aucune trace de “balancement” de la nacelle contenant la bougie comme c’est souvent le cas lors de capture vidéo de ce genre d’objet.

La vidéo, sur le forum SkyCam France, est visible ici

Note UFOFU : Personnellement je distingue d’infimes fluctuations de luminosité sur les points, et particulièrement celui le plus haut sur la vidéo.

Selon ma propre expérience avec Ufocapture, je pencherai pour deux aéronefs avec leurs phares d’atterrissages allumés. Les fluctuations s’expliquent alors par les feux à éclats anti-collisions, “noyés” dans la luminosité du phare bien plus puissant, sauf lors des “flashs”.

Il y a encore et aussi évidemment la possibilité de lanternes, mais comme l’indique judicieusement “Rando42”, un des participants du forum : tôt le matin se serait assez étonnant. Dommage que le film soit si court, mais c’est la rançon à payer avec les réglages d’Ufocapture.

Quoiqu’il en soit, rien de vraiment exotique dans les comportements de ces deux lumières…

#ufologie#vidéo#ufocapture#allsky#skymcam france#submission

Discussion : Afficher le fil de discussion

Lien ou texte envoyé par : Marco de Chaligny

Soucoupes, poncifs et photographies…

image

Gérald Bronner est sociologue. Ses travaux portent notamment sur les croyances collectives et l’épistémologie des sciences sociales.

Prix de l’Union rationaliste en 2013, il s’attaque, dans ce très bref article publié par le magazine “Pour la science” (numéro 440, juin 2014), aux “soucoupes volantes”.

Sans oublier d’y associer (raisonnablement !) de “discrets visiteurs extraterrestres”. Bien sûr…

Note UFOFU : Pour donner un résumé rien de mieux que la dernière phrase de l’article :

En toute raison, il n’est pas possible d’apporter une réponse définitive à ces questions mais tous ceux qui savent qu’en science on doit privilégier la parcimonie interprétative devineront à quelle hypothèse* il convient de de donner crédit.

Un article sans profondeur, au contenu et à la valeur très faibles, bourré de biais de raisonnements et de poncifs à base d’HET… Bref, rien de bien neuf sous le soleil !

* Comprenez évidemment celle du “circulez y’a rien à voir” véhiculée par l’HPS des pseudo-sceptiques et consorts.

Le cas de “l’OVNI Turc”

Voici un excellent travail de la part de Jere___ (un habitué du blog) au sujet d’une affaire ayant eu un grand impact médiatique à l’époque des faits. Cet impact était-il (est-il encore ?) surévalué comme bien souvent ? Lisez plutôt ce qui suit… Et merci encore à l’auteur pour tout ce temps passé !

** Le cas de l’OVNI Turc — The Turkey UFO Incident **

Résumé :

Le « cas de l’ovni Turc » s’étale sur trois étés, entre 2007 et 2009, pendant lesquels divers PAN (Phénomène Aérien Non-identifié) ont été filmés par le même témoin, Murat Yalcin, un garde de nuit, depuis la banlieue d’Istanbul. Notez que pendant la même période, de nombreuses observations d’OVNI ont aussi été signalés à travers la Turquie.

La première originalité des vidéos de Murat Yalcin est qu’elles ont été filmées avec une caméra haute définition disposant d’un téléobjectif avec un grossissement x20 (en plus du zoom de la caméra), offrant des détails très fins.

La seconde originalité est que, dans ces vidéos, 2 PAN distincts apparaissent de manière récurrente pendant trois étés successifs, leur apparence respective pouvant varier substantiellement. Le premier est uniquement vu de nuit et ressemble grosso-modo à un cigare irisé, ou encore à la fine partie supérieure d’un disque écrêté (quelques exemples ci-dessous). Le deuxième est uniquement vu de jour, au petit matin, et est constitué de 4 ou 6 lumières alignées horizontalement flottant au-dessus de la mer.

La question de savoir si ces 2 PAN correspondent ou non au même phénomène, observé dans des conditions différentes d’éclairage, n’est pas résolue.

image

Il faut noter que ces vidéos ont été analysées par “Le Conseil de la Recherche Scientifique et de la Technologie de la Turquie” et “l’Observatoire national TUG” dans le but de découvrir un canular, en vain.

Les films ont aussi été étudiés par des experts du Japon, du Chili, du Brésil et de Russie, sans plus de succès. Même si aujourd’hui plusieurs personnes prétendent avoir expliqué les phénomènes à l’origine des apparitions, en réalité, il apparaît qu’à cette date personne n’est en mesure d’expliquer de manière crédible ce que l’on y voit. Le cas reste donc inexpliqué.

De plus, Murat Yalcin n’a pas été le seul témoin de ses observations. Parmi d’autres, on peut citer le célèbre Dr. Roger Leir (chirurgien américain et ufologue à ses heures perdues). Sur la vidéo suivante, il explique qu’il était présent à un colloque international d’ufologie qui se tenait tout près du lieu en 2008 et 2009, et qu’il a pu lui même observer le PAN dans le ciel (il précise qu’à l’œil nu, cela ressemblait juste à un gros point lumineux) et à travers le viseur de la caméra de Murat Yalcin.


Version beaucoup moins objective de mon résumé, voici le communiqué de Haktan Akdogan, président de SIRIUS, la principale association ufologique Turque :

“Cet incident extraordinaire a eu lieu dans un complexe à Kumburgaz / Istanbul. Il a été vu par de nombreux habitants et filmé par un gardien de nuit, Yalcin Yalman, en 2009, 2008 et en 2007. Nous nous attendons à ce que les images capturées aient un impact énorme dans le monde entier et soient listés comme “les plus importantes images d’OVNI et d’extraterrestres jamais filmées dans le monde”. Pendant les mois d’Avril et Mai 2009, de nombreuses observations d’OVNI ont été signalées à l’échelle nationale dans différentes villes de Turquie, et certains d’entre eux ont même été filmés, photographiés et diffusés. Dans le même laps de temps, ces objets ont également été observés par les habitants de Kumburgaz / complexe de Yeni Kent, et capturés sur vidéo à plusieurs reprises par un garde de nuit nommé Yalcin Yalman. Ces images sont considérées comme les plus précises et les plus significatives jamais filmées de par le monde. Dans ces incroyables séquences vidéo d’OVNI, qui seraient susceptible d’avoir des répercussions importantes dans le monde, la forme physique des OVNI et de leur structure métallique est clairement perceptible. Encore plus important, dans un zoom sur les images de ces objets, la présence d’entités peut être nettement établie. Nous, à Sirius UFO Space Science Research Center, avons fait l’analyse détaillée de toutes les séquences, avec la participation de nos membres experts scientifiques. Nous avons agrandi les images et procédé à une analyse détaillée des pixels image par image. Après toutes les analyses qui ont duré une semaine, nous sommes arrivés à la conclusion définitive que ce sont sans aucun doute des images “100% authentiques” ! Les objets observés dans les séquences ci-dessus ont une structure faite d’un matériau spécifique et ne sont certainement pas le produit d’images de synthèse, ni toutes formes d’effets spéciaux utilisés dans les studios, ni un effet vidéo, et finalement ni une maquette ni un canular. Il a également été conclu que ces objets dans les séquences n’appartiennent pas à une catégorie telle que: avions, hélicoptères, météores, Vénus, Mars, satellites, bolides, lanternes chinoises, ballons météo, phénomène naturel ou atmosphérique, etc., et tombent dans la catégorie OVNI. De plus, à l’échelle nationale les experts en effets spéciaux bien connus Tarkan Ozel et Cem Ozel (www.ozelfx.com ) ont également analysé les séquences vidéo et ils en sont arrivés à la même conclusion, à savoir, que “le film est authentique”.

Lieu d’observation: Complexe de Kumburgaz, banlieue d’Istanbul.

Coordonnées GPS: 41.034985,28.442527.

Lien google map: http://goo.gl/maps/vpd2f

image

Information et commentaire sur la caméra :

image

La caméra utilisée est une MiniDV Canon DM-GRI-A NTSC-3CCD montée avec un zoom optique 20x. La caméra et l’optique sont excellente, comme l’illustre cette image de la lune prise à plein zoom. De plus, quand le témoin zoom sur des étoiles, ça reste des points (pas d’artefact visibles). On peut donc sereinement éliminer toute hypothèses d’artefacts dus à l’optique ou à la caméra. En revanche, il semble que le témoin ou la caméra change le réglage de la luminosité de temps à autres. Mais cela n’impacte pas vraiment les images en elle-mêmes, les PAN filmés étant déjà eux-même très lumineux (autant, voire plus, que la lune).

image

Plus d’info sur le témoin et la caméra : dans cette interview

Récapitulation,chronologie et lien vers toutes les vidéos :consultables ICI

Les vidéos hébergées sur Youtube ont été recompressées, mais des versions originales non-compressées circulent.

Sur abovetopsecret.com un utilisateur (“CigaretteMan”) a déjà distribué ces fichiers publiquement. Malheureusement, les liens sont périmés et je n’y ai donc pas eu accès.

Lexique des PAN: * PAN-nuit / PAN-jour = les deux PAN discutés ci-dessus, l’un étant nocturne, l’autre diurne

* PAN-nuit-v1: Cf image ci-dessous.

image

* PAN-nuit-v2: Cf image ci-dessous.

image

* PAN-nuit-v3: Cf image ci-dessous.

image

* PAN-nuit-v4: Cf image ci-dessous.

image

* PAN-jour-4: 4 lumières alignées horizontalement en léger arc de cercle

image

* PAN-jour-6: 6 lumières alignées horizontalement en W plat, les 2 centrales sont un peu plus hautes

image

Listing des séquences par dates :

Année 2007:

https://www.youtube.com/watch?v=j8HK42PsDKw

(note: qualité vidéo médiocre - 240p Youtube)

20 Juin, 3:37 (PAN-nuit)

22 Juin, 4:00 (PAN-nuit-v1)

30 Juin, 4:50 (PAN-nuit-v3)

1er Août, 4:46 (PAN-nuit-v1)

2 Août, 3:59 (PAN-nuit flou)

7 Août, 5:07 (PAN-nuit-v1, lune pas dans le même plan), 5:13 (pareil)

10 Août, 4:20 (PAN-nuit,) 12 Août, 5:12 (PAN-nuit-v1)

24 Août, 1:44 (PAN-nuit, v2), 4:02 (PAN-nuit, 3 phares)

image

Année 2008:

https://www.youtube.com/watch?v=imwqRPr83is https://www.youtube.com/watch?v=zVdeM99mkMs https://www.youtube.com/watch?v=tysuz2OTO3k

23 Mai, 4:53 (ISS devant la lune à 201°az, +17° hauteur ??)

27 Mai, 2:31 (PAN-nuit-v1, lune exceptionnelle en +122°/+12°, mais pas dans le même plan)

image

29 Mai, 2:37 (PAN-nuit-v2)

image

6 Juin, 1:59 (PAN-nuit-v3)

image

8 Juin, 3:54 (PAN-nuit-v1)

image

9 Juin, 21:03 (étoile ? avion ?)

10 Juin, 4:53 (PAN-jour, horizon au dessus de la mer, bateau ?), 4:54 (pareil), 4:56 (position différente bien au-dessus de l’horizon, étoile, avion ?)

11 Juin, 2:58 (PAN-nuit-v2) image: 2008-06-11.png

12 Juin, 2:19 (PAN-nuit-v4, apparence qui change totalement dans l’espace de 2s), 3:44 (étoile ?)

image

image

image

16 Juin, 5:24 (PAN-jour-6, oiseau qui passe devant, plan complet), 5:29 (pareil, vedette qui passe dans la mer en dessous)

2 Juillet, 3:53 (PAN-nuit, extinction à cause de manip caméra ?), 4:43 (étoile ?)

4 Juillet, 2:41 (PAN-nuit), 5:20 (étoile ? avion ?), 5:52 (pareil) 30 Aout, 6:25 (brouillard, lumière de bateau ?)

31 Aout, 4:39 (PAN-nuit, petit clignotement à 4:39:44)

Année 2009:

https://www.youtube.com/watch?v=OYjYno_dfJY

13 Mai, 2:19 (PAN-nuit-v1), 3:57 (PAN-nuit-v4)

image

image

15 Mai, 4:59 (PAN-nuit), 5:20 (PAN-jour-4, position absolue sur la cote), 5:27 (PAN-jour-4, chien qui aboie dans la direction du PAN)

image

image

17 Mai, 3:02 (PAN-nuit, lumière bizarre sous la lune), 3:06 (PAN-nuit, position absolue par rapport à la lune)

Analyse des vidéos : J’ai personnellement analysé les séquences les plus informatives. En particulier, je me suis intéressé à celles qui permettent de retrouver la position du PAN par rapport à l’observateur, en termes d’azimut et de hauteur.

Séquence du 23 Mai 2008: On observe le passage d’un point lumineux sous la lune.

Un utilisateur du forum “AboveTopSecret” l’identifie comme l’ISS:

> May 23 at 4:53AM according to the camera clock. ISS pass confirmed on heavens-above on May 23 at 4:43, passing immediately beneath the moon.

> Seems the clock on the camera is about 10 minutes fast. If Haktan Akdogan were a serious researcher instead of a hoaxer he would not have included ISS passes in this.

Personnellement, je ne vérifie *absolument pas* ce passage de l’ISS. Dans Stellarium, l’ISS n’est pas visible à 4:53 local time = 1:53 UTC, ainsi que dans une large plage horaire autour.

Quelqu’un peut-il vérifier si je me suis trompé ?

Séquences de 2009 :

(#1) le 15 Mai 2009, à 5:20: plan large sur la côte qui inclut PAN-jour-4

image

(#2) le 17 Mai 2009, à 3:02 : présence de ce qui ressemble à un lampadaire en concomitance avec la lune

image

(#3) le 17 Mai 2009, à 3:06 : présence simultanée de la lune et de PAN-nuit sur la même “frame”

image

En premier lieu, il est crucial pour la suite des opérations de déterminer l’heure exacte à laquelle ont été filmées ces séquences. L’heure affichée sur les vidéos est-elle fiable ? C’est à cette question que nous allons tout d’abord répondre.

La solution que j’ai trouvé pour vérifier est de se référer à la Lune, plus précisément, à son aspect. En effet, l’apparence de la lune change pendant la nuit, car la lune tourne légèrement sur elle-même (en apparence) pendant son transit.

En théorie, on peut en déduire l’heure de la prise de vue. Cela suppose que le témoin tenait sa caméra horizontalement, ce qui est généralement le cas avec une assez grande précision étant donné l’équilibrage naturel du corps humain. J’ai pu procéder à l’alignement d’une frame de la pleine lune avec l’image de la pleine lune “vérité terrain” (VT) extraite à l’aide du logiciel Stellarium à différentes heures. Voici 2 images de la lune VT, une extraite à 2h02, une autre à 3h02.

image

Avec un recalage manuel fastidieux mais précis, j’obtiens un angle de 4,53° très exactement. Ensuite, en alignant la frame lune à 3h02 avec la lune VT à la même heure, je constate un angle de 2,27°, soit environ moitié moindre. Cela veut dire, en interpolant, que l’image aurait en fait été prise (2.27/4.53)*60 = 30 minutes avant 3h02, soit à 2h32. Notez que l’alignement est extrêmement bon visuellement, ce qui veut dire qu’il n’y a probablement pas d’erreur sur la date ni sur l’heure.

image

image

D’après cet première analyse, l’heure de la caméra est donc en avance de 30 minutes. Par la suite, j’ai obtenu une confirmation indépendante de ma première estimation. Sur cette image, elle aussi extraite de la même séquence, puis replacée dans un contexte géospatial par les auteurs de ce blog sceptique :

image

On voit un détail auquel je n’avais pas accès (les vidéos Youtube sur lesquelles j’ai travaillé sont de piètres qualité comparées aux vidéos originales). Sur cette figure donc, on voit que l’étoile Fomalhaut (constellation du Poisson) a été annotée. Sa position est, d’après l’échelle indiquée, à environ +134°/+3° en azimut/hauteur. Or, ce même jour, à 4h51 (soit 30 min avant l’heure indiquée de 5h21), la position de Fomalhaut d’après Stellarium est à +134°33/+3°04 (et parcourt 1° en azimut toutes les 6 minutes). C’est donc une confirmation quasi-parfaite, à posteriori, de ma première estimation. Maintenant que le décalage de l’heure est établi, disons à +/- 10 minutes près, que peut-on dire sur les séquences (#2) et (#3) ? Sur la séquence (#2), on observe fugacement une sorte de lampadaire sous la lune (tout en bas de l’image). En alignant les images, il apparaît que ce lampadaire se situe environ à +112° en azimut, entre 0 et 1° de hauteur (la lune étant à +115°/+8°).

Donc il se situe près du sol, dans une zone largement à l’intérieur des terres. De manière surprenante, cette lumière n’apparaît ensuite plus sur les plans larges suivants. Peut-être un phare de voiture au loin, une fenêtre éclairée fugitivement… dur de déterminer.

image

image

Image grand format consultable ICI

Sur la séquence (#3), la présence simultanée de PAN-nuit et de la lune nous permet de retrouver la position du premier par rapport à la deuxième, déductible sachant le lieu et l’heure. La lune est toujours à la même position que précédemment, et en recalant l’image manuellement, je trouve que PAN-nuit est à environ +119°/+3°, c’est à dire bien plus haut et plus à droite que le lampadaire précédent. Ce qui le situe, sur la figure précédente, bien au dessus du bout de terre apparent au loin (et à la même hauteur que Fomalhaut). En prenant en compte la marge d’erreur temporelle de 10 minutes, PAN-nuit se situe quelque part entre +117°/+1.5° et +120°/+4.5° (d’après la trajectoire de la lune).

image

image

Image grand format consultable ICI

Sur la séquence (#1) du 15 Mai 2009, où on voit au contraire “PAN-jour-4”, puis quelques “frames de dézoom” plus loin, un plan large sur la côte. J’ai pu procéder un un recalage des différentes frames de la séquences de manière à estimer la position du PAN par rapport à la côte et à l’horizon. Ci-dessous, le résultat. Les lumières se situent en réalité très proches de l’horizon (la vidéo est trompeuse à cet égard).

La position estimée est en 127.3°/0.1°, et la taille angulaire environ 0.1° = 6 minutes d’arc (donc environ 6 pixels de large pour un œil humain - les différentes lumières ne sont probablement pas discernables à l’œil nu).

image

Sur la séquence du 16 Juin 2008, on peut voir “PAN-jour-6” au dessus de l’horizon. En effectuant les mêmes opérations de recalage que précédemment, j’arrive aux même conclusions, à savoir une position du PAN très proche de l’horizon et de la côte en +128.4°/+0.15°.

image

Mes conclusions : Sur le blog http://turkeyufocase.blogspot.fr/ qui est le site de référence sur ce cas, voici les prétendues localisation approximatives des PAN qui sont présentées :

image

image

A ce jour, la quasi-totalité des internautes sur les forums de discussions continuent à penser que ces localisations sont fiables.

En réalité, comme nous l’avons démontré, Les PAN-jour, ne sont *PAS* haut dans le ciel, ni très loin de la côte. Ils sont en fait extrêmement proches de l’horizon, mais le zoom énorme de la caméra rend les choses trompeuses. Par conséquent, ces lumières pourrait correspondre à des lampes au sommet de grand bateaux naviguant au loin, et dont la structure serait invisible à cause de l’estompement atmosphérique avec la distance.

En ce qui concerne les PAN-nuit, ces derniers ne sont probablement pas filmés au dessus de la mer, mais bien au dessus des terres (au moins pour le cas étudié). En effet, l’azimut +119° est au-delà de la mer, sur la gauche. Par ailleurs, étant donné la marge d’erreur sur l’heure on ne peut pas complètement éliminer l’hypothèse selon laquelle il se trouvait en réalité très proche de l’horizon (1.5° de hauteur ou moins).

Dans une zone urbaine, cette lueur pourrait bien être le résultat du croisement bizarroïde entre une verrière et un éclairage urbain, d’une boite de nuit, que sais-je encore… Quoi qu’il en soit, cela reste inexpliqué, mais nettement moins exotique qu’avant. Pour finir, il existe de nombreuses théories explicatives sur le web pour le cas Turc. La plupart d’entre implique des lumières de bateaux, ou bien des reflets sur des vitres de petites vedettes. Cette dernière hypothèse ne tient pas car, à une telle distance, les reflets devrait être extrêmement instables à cause du roulis des bateaux. D’autres hypothèses évoquent un trucage numérique intégral, mais au contraire les vidéos ne montrent aucun signe de trucage.

Selon moi, la solution la plus probable est que, encore une fois, les humains ont bien du mal à interpréter des lumières nocturnes qui sortent du cadre normal de notre expérience, et notre caméraman-témoin a probablement filmé des objets tout à fait terrestres sans s’en rendre compte.

Pour déterminer avec certitude la nature des PAN-nuit, il faudrait idéalement se rendre sur place et regarder ce que l’on voit au loin à l’azimut 119°, légèrement au dessus de l’horizon…

Pour aller plus loin :

- Toutes les infos sur ce cas en anglais

- La page wikipédia sur l’affaire

- Un blog sceptique avec une explication qui ne tient pas la route

- Un fil de discussion sur ATS à propos de ce cas

- Ici, un bloggeur pousse l’analyse des vidéos plus (un peu trop ?) loin au sujet des prétendus occupants des prétendues soucoupes, soi-disant visibles “quand on zoom sur les pixels”. A vous de juger…

******

Note UFOFU : un travail remarquable de recherche et d’analyse !! Encore bravo à son auteur !

Il y a cependant certaines choses qui continuent à m’interroger.

Par exemple si l’on compare ces deux photos (même date avec quelques dizaines de minutes de décalage entre les prises)

on a l’impression que les zones éclairées et rougeâtres de l’image de droite, correspondent à des zones différemment contrastées de l’image de gauche. L’hypothèse d’une vitre latérale d’un bateau tient-elle encore ? Des lampes de signalisation ? Mais alors pourquoi les voit-on mieux au petit matin qu’en pleine nuit ??

Il y a encore toujours cette étrange réaction du chien que je ne m’explique guère au vue de la scène. A moins qu’un élément inconnu, peu visible sur la vidéo, et qui en serait la source (autre que l’Ovni s’entend !) m’échappe…??