10 cas du MUFON pour 2012 - Dossier 36765

Le MUFON vient d’éditer un bulletin spécial recensant les 10 “meilleurs” cas non-identifiés de l’année dernière. Je vais les présenter à un rythme régulier, via une traduction de l’article original de Roger Marsh, déjà cité ici plusieurs fois via différents articles.Pour rappel, Roger Marsh est l’éditeur du MUFON UFO Journal, le bulletin d’information mensuel du MUFON.

image

Cas N°36765 – 03h00 – 25 Mars 2012 -  Centre correctionnel à proximité de Cleburne -  Texas - USA

 Cleburne est située à environ 25 miles (environ 20 km)  au sud du centre-ville de Fort Worth. Deux agents alors de service dans un établissement correctionnel ont vu un objet triangulaire au sud.

C’était une nuit claire et sans lune. L’objet les a survolé très lentement, à peu près à une vitesse de seulement 5 mph (environ 8 km)  . Le témoin principal a dit que lorsqu’ils traversaient le parking des lumières se sont éteintes. L’objet a alors accéléré et a disparu vers le nord en une seconde.  Un des témoins qu’il était en train d’observer directement lobjet quand il a accéléré. Le témoin a estimé que l’objet mesurait environ 4.000 à 6.000 pieds (1 à 2 km environ) de haut et se situait à une distance de 1000 pieds (300 mètres environ) de sa position. Le témoin a dit qu’il y avait aussi un policier de la ville de Joshua qui est venu au centre correctionnel et qui a déclaré qu’il y avait plusieurs personnes qui avaient appelé pour signaler des  activités suspectes dans le ciel.

Le témoin a dit que les lumières sur l’objet étaient blanches et n’étaient pas brillantes, mais ternes et formaient une série de cercles. L’objet était de forme triangulaire et la surface était sombre. L’objet n’a fait aucun bruit pendant qu’il se déplaçait très lentement dans le ciel. Il le décrit comme glissant dans le ciel. Il a dit qu’il semblait  trembloter pendant qu’il se déplaçait,  comme s’il sautait d’un endroit à un autre lorsqu’il accélérait.

10 cas du MUFON pour 2012 - Dossier 36293

Le MUFON vient d’éditer un bulletin spécial recensant les 10 “meilleurs” cas non-identifiés de l’année dernière. Je vais les présenter à un rythme régulier, via une traduction de l’article original de Roger Marsh, déjà cité ici plusieurs fois via différents articles.Pour rappel, Roger Marsh est l’éditeur du MUFON UFO Journal, le bulletin d’information mensuel du MUFON.

image

Cas N°36293 – 14h00 – 18 Février 2012 – A proximité de Chase City – Virginie - USA

Un père et son fils, tous deux pilotes, volaient à bord d’un appareil de type Ovation 2 sur un trajet Charlotte (Caroline du Nord) – Richmond (Virginie).

Ils venaient juste de traverser la frontière entre les deux états, près de Chase City (Virginie) lorsqu’ils aperçurent un objet non-identifié brillant, sphérique planant à proximité de leur avion.

Le ciel était clair et ils étaient à une altitude approximative de 7500 pieds (2,3 km environ). Ils ont décrit l’objet comme brillant, sphérique et d’environ 30 pieds de diamètre (9 m environ).

Alors que l’objet s’approchait de l’aile droite, l’avion perdit temporairement de sa puissance. Le moteur s’est mis à tousser et tous les équipements électriques, y compris l’informatique embarquée, se sont coupés. Les pilotes ont estimé que l’objet c’était approché à 50 pieds (15 mètres environ) de leur aile droite. Quelques secondes plus tard l’avion retrouvait tous ses systèmes opérationnels alors que l’objet non identifié s’éloignait à une vitesse incroyable.

 «  De ma vie je n’ai jamais vu quelque chose comme çà. C’était totalement inattendu car nous n’avons pas vu l’objet s’approcher. Le « véhicule » d’une 15 de mètres de diamètre brillait et dissimulait peut être une forme solide sous cette émission d’énergie. De ce que j’ai pu voir de cette surface donnait l’impression d’une sorte de force énergétique, circulaire, tourbillonnante enveloppant quelque chose qui, je le pense, opérait en son milieu. »

 Les deux témoins possèdent une longue expérience aéronautique. Un témoin est gestionnaire et l’autre est dirigeant avec un diplôme de maîtrise en économie. Aucun d’entre eux n’avait de raison de falsifier leur rapport.